Bivouac au lac de Presset : tout ce qu'il faut savoir pour un bivouac réussi !

Les informations officielles et légales du bivouac au lac de Presset dans le Beaufortain

Bivouac interdit autour du lac de Presset

Le camping et le bivouac sont interdits dans le bassin versant du lac de Presset par arrêté municipal « Arrêté N°2021-284 : interdisant les activités au lac de Presset et ses alentours, situé à La Cote d’Aime sur la Commune de la Plagne Tarentaise ». Le non-respect d’un arrêté de police est passible d’une amende de 150 €, un peu élevé comme tarif pour une nuit en bivouac non ? Afin de poser votre tente en toute l’égalité dans le bassin de Presset et de ne pas vous faire verbaliser par les agents de l’OFB (Office Français de la Biodiversité) : laissez-vous guider ! 10 emplacements gratuits sont disponibles sur réservation dans le bassin non-versant du lac de Presset, auprès de l’équipe de gardiennage du refuge de Presset.

bivouac interdit au lac de presset dans le beaufortain
Bivouac et camping interdit dans le bassin versant du lac de Presset (en rouge)

Réserver son emplacement bivouac au lac de Presset : la marche à suivre


1. Renseignement

Renseignez-vous sur la disponibilité des emplacements via le calendrier (colonne de droite). Si votre date n'est pas en rouge (bivouac complet) : vous pouvez réserver auprès de l’équipe de gardiennage du refuge de Presset en fonction des disponibilités.

Par téléphone +33 6 87 54 09 18 (nous ne consultons pas les sms), ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2. Réservation

Si l'un des 10 emplacements est disponible : un emplacement numéroté vous sera attribué pour une date définie. Pensez à prévenir les gardien.ne.s en cas d’annulation de votre part !

En cas d'indisponibilité

  • Séjour reportable : réservez une autre date.
  • Séjour non-reportable : consultez les zones bivouac autorisées à proximité via la rubrique > Où bivouaquer sans réservation ?
  • 3. Charte bivouac

  • Consultez dans son intégralité la charte bivouac du refuge de Presset.
  • Complétez et signez le formulaire d'adhésion à la "charte bivouac du refuge de Presset".
  • Transmettez le formulaire d’adhésion aux gardien.ne.s par mail afin de finaliser votre réservation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 4. Le jour de votre arrivée

  • Présentez-vous au refuge afin d’obtenir votre n° d’emplacement bivouac.
  • Consultez le panneau d’information bivouac situé à l’extérieur du refuge afin de trouver votre place.
  • Vérifiez que vous êtes bien au bon endroit à l'aide du panneau en bois numéroté.
  • Plantez votre tente une heure avant le coucher du soleil (après 19h00 en été) afin de limiter la pollution visuelle autour du lac et de respecter les règles élémentaires du bivouac en montagne.
  • 5. Le lendemain matin

  • Démontez votre campement avant 09h00 ou avant de venir prendre votre petit déjeuner au refuge.
  • Accrochez votre toile de tente à l’extérieur de votre sac à dos et faites la sécher en route pour gagner du temps. Merci de ne pas faire sécher votre tente dans l’enceinte du refuge ou sur les panneaux solaires !
  • Bivouac au lac de Presset : les erreurs à ne pas commettre

    Ne pas se renseigner

    C’est certainement l’erreur la plus courante et aux répercutions les plus néfastes pour la faune alpine, les pratiquant.e.s de la montagne, et avant tout : pour vous-même. Partir la fleur au fusil est un luxe que seul.e.s des pratiquant.e.s chevronné.e.s peuvent se permettre, car ils.elles disposent d’une faculté quasi-mystique qui accompagne leur insouciance émérite : l’adaptabilité ! Il n’est pas donné à tout le monde d’essuyer un orage de montagne en trouvant l’emplacement idéal – autorisé – en un rien de temps ; de se passer d’un repas du soir et d’un petit déjeuner car ils comptaient sur le refuge mais ont oublié de réserver ; de devoir marcher plus loin (voir beaucoup plus loin) alors que l’épuisement les guète déjà mais qu’aucun emplacement n’est disponible en demande de dernière minute ; de démonter leur tente après des minutes de corps à corps polyester/carbone parce qu’ici c’est interdit, et toujours avec un sourire compréhensif ! À eux et à elles si ! Ils.elles existent bel et bien pour en avoir croisé, croyez-nous ! Mais pour nous autres, le commun des mortels, si nous ne souhaitons pas nous retrouver dans une situation inconfortable et maudire notre impréparation dont les conséquences se répercuteront inévitablement sur d’autres personnes, nous devons fatalement nous préparer, et donc : nous renseigner.

    Choisir le lac de Presset pour un premier bivouac

    Décider de poser son campement aux abords du lac de Presset et à proximité du refuge homonyme pour une toute première fois est une idée répandue et pourtant si peu porteuse de sens. En effet, nous sommes ici à 2500 m d’altitude et la montagne rappelle régulièrement les campeur.euse.s à son bon souvenir par des orages violents, de la grêle, des pluies battantes, des vents puissants et tourbillonnants dans le bassin de Presset, des éclairs Zeusséens, et parfois même des nuits en dessous de 0°c au plein cœur de l’été ! Rien d’exceptionnel et d’insurmontable pour autant, mais nous sommes loin de l’expérience idéal d’un premier bivouac accessible et serein. Notre conseille : choisissez des altitudes en dessous de 2000 m d’altitude pour vos premières nuits d’affranchi.e.s, les conditions seront bien plus clémentes, les échappatoires plus nombreux et plus rapides, les oublies et imprévus moins pénalisants, le désir de recommencer plus prégnant ! Et pas à pas, votre apprentissage vous mènera vers les lacs d'altitude où nous serons heureux.euses de faire votre connaissance !

    Bivouaquer à côté du refuge pour une vie de pacha

    Le refuge de Presset et aussi là pour vous campeurs et campeuses timoré.e.s. Qu’il est rassurant de savoir que la civilisation est ici, toute proche ! Cependant il faut bien prendre en compte que le refuge de Presset est un petit refuge de 30 places à l’énergie relative et aux ressources limitées. Complets tout l’été (de juin à septembre) car point de passage prisé du Tour du Beaufortain, de la Traversée des Alpes GR5, d’une variante du Tour du Mont-Blanc, il n’est pas conçu pour accueillir plus de personnes que ce pourquoi il fut construit. Notre petite équipe de gardiennage est elle prévue pour cuisiner et gérer les tracas de chacun et chacune dans des proportions similaires. Nous faisons cependant de notre mieux afin de proposer le plus de services possibles aux personnes en bivouac dans la limite de notre capacité d’accueil, de notre réserve de nourriture, et de notre quantité de travail.

    "Nous jouons le jeu du "petit plus" en bivouac ! Jouez le jeu de l’autonomie en bivouac !"

    Vous pouvez

  • Prendre un repas du soir au refuge sur réservation uniquement et lors du service unique de 19:00 (dans la limite des places disponibles).
  • Prendre un petit déjeuner au refuge sur réservation jusqu’à 07:30 du matin (dans la limite des places disponibles).
  • Prendre une boisson chaude ou froide, une bière ou un apéritif tout au long de la journée (en dehors des horaires de repas de l’équipe de gardiennage).
  • Utiliser les toilettes sèches et sanitaires du refuge (l’urine obligatoirement dans l’urinoir ou l'urinette et non derrière la tente).
  • Faire une toilette de chat dans les douches du refuge.
  • Faire votre popotte dans le coin hors-sac du refuge (attention l'espace et le nombre de feux est limité).
  • Accéder à l’eau potable du refuge (point d’eau intérieur et extérieur).
  • Accéder à la salle commune du refuge jusqu'à l'heure de repas du soir, soit 19:00.
  • Demander un coup de main si vous rencontrez un problème avec votre matériel ou autre tracas du quotidien (attention nous n'avons pas de kit de réparation pour toile et piquets de tente).
  • Trouver secours à toute heure du jour et de la nuit auprès de l'équipe de gardiennage, qui vous mettra en relation directe avec le peloton de gendarmerie de haute montagne.
  • Vous ne pouvez pas

  • Vous faire servir à toute heure du jour et de la nuit (tout comme les pensionnaires du refuge).
  • Prendre une douche au refuge car notre capacité en eau est limitée et conçue pour 30 personnes (l’eau = problématique majeure en montagne).
  • Dormir à même le sol dans l’enceinte du refuge.
  • Faire vos besoins dans le bassin de Presset (uriner : ça compte aussi !).
  • Vous baigner dans le lac, ni y faire votre vaisselle, lessive et toilette.
  • Louer du matériel de camping au refuge (tente, matelas, couverture, etc.).
  • Faire de feu.
  • Quel matériel pour une nuit en bivouac au lac de Presset ?

    Le matériel de camping et bivouac listé ci-dessous ne représente qu'une aide à la prise de décision, en aucun cas le refuge de Presset et son équipe ne pourra être tenu pour responsable si vous n’avez pas anticipé vos besoins. La sécurité et le confort de votre bivouac en montagne est de votre unique responsabilité en tout lieu, tout temps et toutes conditions.

    Matériel utile et conseillé

  • Une tente ou un tarpe, étanche et de qualité.
  • Un duvet chaud, car les températures peuvent descendre en dessous de 0°c en été à 2500 m d'altitude (et nous n’avons pas de surplus de couvertures à vous prêter).
  • Un matelas ou tapis de sol isolant. Accessoire souvent négligé : c’est pourtant la clef pour passer une nuit au chaud !
  • Un réchaud et des ustensiles de cuisine (le coin hors-sac du refuge est accessible mais l’espace et le nombre de feux est limité).
  • Un sac poubelle pour ramener ses déchets (le refuge n’est pas en mesure de les collecter).
  • Une lampe frontale (chargée ou avec des piles neuves).
  • Une trousse de secours.
  • Une mini-trousse de toilette : brosse à dent, dentifrice, serviette (mais surtout pas de lingettes jetables, ni déodorant en spray !).
  • Pourquoi est-il interdit de bivouaquer au bord du lac de Presset ?

    Zone naturelle protégée : le bassin de Presset est une zone naturelle protégée. Cette protection vise tout particulièrement la flore et la faune alpine, premières victimes d'une sur-fréquentation humaine estivale.

    Sécurité sanitaire : la préservation des aires d'alimentation et de captage des eaux nécessite des actions de prévention de sécurité sanitaire. Le lac de Presset et ses abords permettent l'alimentation en eau du refuge de Presset et constituent un lieu où la fréquentation humaine augmente au fil des années, en période estivale notamment.

    Sur-fréquentation : c'est l'une des nouvelles problématiques en montagne de ces dernières années. Certains lieux montagnards ne peuvent tout simplement pas accueillir autant de personnes.

    Où bivouaquer sans réservation ?

    Si vous n’avez pas été assez rapide et que tous les emplacements bivouac du lac de Presset sont déjà occupés, pas d’inquiétude : vous ferez mieux la prochaine fois ! En attendant, voici une liste non-exhaustive des lieux les plus proches du lac de Presset où poser votre tente pour la nuit. Ces "zones bivouac" représentent une aide à la prise de décision des emplacements autorisés sans réservation, et ne sont en aucun cas des emplacements officiels sécurisés. La sécurité de votre bivouac en montagne est de votre unique responsabilité en tout lieu, tout temps et toutes conditions (chutes de pierres, humidité du terrain, orages, froid, neige, etc…).


    Le vallon de l'Ormente

    200 m sous le refuge se trouve un vaste replat où monter votre tente sous le regard de la Pierra Menta.

  • Depuis le refuge : dénivelé négatif = - 150 m
  • Temps de marche : 5 à 10 min
  • Altitude : 2350 m
  • Nombre d’emplacements : indéfinis ; nombreux

  • zone bivouac du vallon de Presset
    Zone bivouac autorisée du vallon de l'Ormente (en rouge)

    La combe de la Neuva

    Passé le col du Grand Fond, en amont du refuge et du lac de Presset, vous basculerez dans la combe de la Neuva : ici d’innombrables emplacements bivouac vous tendent les bras.

  • Depuis le refuge : dénivelé positif = + 160 m
  • Temps de marche : 15 à 20 min
  • Altitude : 2100 m à 2600 m
  • Nombre d’emplacements : indéfinis ; nombreux

  • zone bivouac de la Combe de la Neuva
    Zone bivouac autorisée de la Combe de la Neuva (en rouge)

    Le lac d’Amour

    Accessible depuis le passeur de la Mintaz ou le col du Bresson, le lac d’Amour représente une belle alternative au bivouac au bord d'un lac de montagne.

  • Depuis le refuge : dénivelé négatif = - 400 m ; dénivelé positif = + 130 m
  • Temps de marche : 40 min à 1 h
  • Altitude : 2448 m
  • Nombre d’emplacements : indéfinis ; nombreux

  • zone bivouac du lac d'Amour
    Zone bivouac autorisée du lac d'Amour (en rouge)

    "Pour que le bivouac reste un plaisir dans une nature préservée !"

    Vous souhaitez bivouaquer au lac de Presset ? Contactez-nous via le formulaire de contact.

    "Le bivouac à proximité du lac de Presset est sur-fréquenté en été."

    Adaptez-vous !

    Tarifs restauration

  • Repas du soir = 23,00 €

  • Petit déjeuner = 9,00 €

  • Pique-nique = 10,00 €

  • "Sur réservation uniquement"

    Arrêté de police N°2021-284

    Arrêté municipal N°2021-284 interdisant le bivouac et camping dans le bassin versant du lac de Presset.

    Charte bivouac du refuge de Presset

    Charte des bonnes pratiques pour la protection de la nature et de ses pratiquant.e.s !

    Formulaire d'adhésion

    À compléter, signer et renvoyer à l'adresse email suivante : contact@refugedepresset.fr

    Disponibilités Emplacements Bivouac (rouge = complet)

    Réserver un emplacement

    Réservation Bivouac

    Réservation par téléphone ou par mail